Cela se passe à Mourèze sur le lieu-dit des Courtinals …. Pour ceux qui connaissent bien Mourèze, nous nous sommes tous mis dans la peau de nos ancêtres préhistoriques, gaulois….,  et imaginé la vie qu’ils se sont organisée dans ce chaos dolomitique….

D’un troquet « bicoque », aujourd’hui le restaurant L’Ami Paradis nous réserve de belles surprises… au pied de ces étranges constructions imaginaires ou pas… A vous de voir…

Malgré la chaleur accablante de ce début d’été,  nous avons trouvé une place à l’ombre des chênes verts qui entoure cette jolie adresse . Dès l’entrée, le concept est bien affiché à l’entrée, nous faisons très vite connaissance avec les formules  racontées gentiment par la charmante Lucile.  Arrêtons nous deux minutes pour étudier la question.

La maîtresse des lieux, Pervenche aime les saveurs exotiques. Elle a alors  découvert les huiles essentielles, les baies et poivres du Monde et imaginé de nouvelles recettes. Forte de son expérience, aujourd’hui elle associe ces saveurs en revisitant la cuisine « classique ».

ami paradis mourèze languedoc soupe de concombres froide

Soupe froide au concombre © M BAVOILLOT

Je n’ai pas trouvé vraiment ce jour-là une revisite de cuisine classique, mais le menu proposé nous a ravies. Ainsi, nous nous sommes régalées en choisissant le menu « sous la fraîcheur du rocher ».

La soupe froide  façon minestrone au concombre était la bienvenue. Pour suivre , le filet mignon de porc froid, posé sur une salade très délicatement assaisonnée, accompagné de deux délicieuses galettes de panisse relevées au raz el hanout …. C’est bien vu !

dessert ami paradis mourèze languedoc

Le chocolat tout en youyou © M BAVOILLOT

L’intitulé enfantin choisi pour le dessert, « le chocolat tout en youyou », nous a enchantées. Amateurs de chocolat, de pâte à tartiner mais pas l’italienne…. de crème glacée, de biscuits , laissez vous faire, vous y reviendrez…. Une « tuerie » comme disent les « jeunes », ce n’est pas trop démodé d’ailleurs ?… Il est urgent que je révise mes classiques !

La carte des vins ici est courte et locale. L’originalité, est de pouvoir décider de déguster au verre, à la bouteille bien sûr, mais aussi au pichet, des vins de propriétaire, comme le rosé du Mas Conscience qui a accompagné notre déjeuner ! J’adore l’idée et je dis bravo !

Le menu est accessible , 21 € pour le déjeuner, 24€ le soir ? Il y a sans doute une bonne raison, je n’ai pas pris le temps de demander … Une prochaine fois sans doute, j’ai bien envie d’en savoir un peu plus sur cette adresse qui a le mérite aussi d’être ouverte toute l’année ! A bientôt Pervenche et Lucile, belle saison !

Un détail qui me rassure sur la qualité de cette adresse, c’est aussi le côté épicerie qui offre de jolis produits comme par exemple les vinaigres Larzamiques de nos amis aveyronnais « Les Aromatiques du Larzac »! Je suis fan !